Le Grand Tour

Un rallye vélo scolaire de 250 kilomètres dans notre région transfrontalière

Deux classes. Une semaine. 250 kilomètres. C’est une tradition à l’école communale Pré Vert de Tournai. On pourrait même parler de rite de passage: les écoliers partent une semaine en deux roues découvrir la Wallonie et la Flandre, ils visitent des endroits remarquables et enchaînent les kilomètres. “Toute l’école participe. C’est important, nous attendons impatiemment ce moment. habituellement, un enfant reçoit un vélo pour sa communion. A Pré Vert, certains reçoivent leur vélo en quatrième primaire pour pouvoir l’étrenner en cinquième au moment du rallye”. Nous les avons suivi.

Courtrai, par une belle soirée automnale. A la queue leu leu, les gilets fluos orange arrivent à ma rencontre le long de la Lys. Ca roule vite. Alors qu’ils s’approchent, je lis la concentration et l’effort sur les petits visages. Ils avancent avec le vent de face depuis plusieurs dizaines de kilomètres. “Je suis habitué à rouler mais aujourd’hui, c’était dur” lance l’un d’eux. Aujourd’hui, d’une traite, ils ont rallié Gand à Courtrai. “Nous avons visité le château des Comtes et depuis on roule”.

IMG_5504

250 Kilomètres

Ils sont une petite trentaine, les enfants de 5ème et 6ème de l’école Pré Vert de Tournai. Encadrés et accompagnés par leurs professeurs et un groupe de bénévoles enthousiastes. Début de semaine, ils ont démarré de Tournai, via Aubechies, Ath et Lessines direction Grammont et Gand. Ce soir, tout le monde dort à Courtrai : ils termineront leur périple demain en passant par Mouscron avant de rentrer à Tournai. Pas une mince affaire : ce rallye vélo d’une semaine avoisine les 250 kilomètres.

Schermafbeelding 2018-11-01 om 16.46.49

IMG_5552

“C’est la 14ème année que nous organisons ce rallye” raconte le professeur d’éducation physique, Patrick Winberg. “Nous nous préparons petit à petit. Et c’est nécessaire. Notre école est inscrite en discrimination positive. Beaucoup d’enfants n’ont pas l’habitude de faire du vélo ni même de partir en vacances. Après toutes ces années d’existence, notre rallye est solidement ancré dans le programme : quand tu arrives en cinquième, tu pars en rallye vélo. Et l’aventure se renouvelle en 6ème et là, les enfants sont forts de  l’expérience de l’année précédente. Le rallye combine beaucoup de compétences : rouler, la camaraderie, le voyage, le contact avec d’autres régions de notre pays, avec une autre langue.”

Schermafbeelding 2018-11-01 om 16.46.14

IMG_5531

Schermafbeelding 2018-11-01 om 16.46.37

Oreillettes

“Tellement d’étudiants et une telle animation” répondent les enfants quand on leur demande ce qui les a marqués à Gand “C’est plus calme à Tournai”. Ce sont surtout les pistes cyclables qui plaisent à Patrick Winberg. “Les points noeuds sont bien pensés et l’état des routes est sensiblement meilleur”. Mais il ne faut pas baisser la garde. Les professeurs et accompagnateurs doivent rester vigilants. Lors de notre traversée de Courtrai, les voitures frôlent les enfants. Les accompagnateurs se mobilisent pour faire traverser la ville à la file des petits cyclistes sans encombres. Ils ont même des oreillettes pour communiquer entre eux. “Ca c’est professionnel” leur ai-je fait remarquer. “Oui” sourit Patrick “ Les années nous apportent de l’expérience. Aujourd’hui, nous savons comment organiser les choses.”

IMG_5554

La Boum

“Ce soir c’est la boum” jubilent les enfants à leur arrivée à l’auberge de jeunesse de Courtrai, un bâtiment moderne où les petits cyclistes passeront leur dernière nuit. “Manger des chips et mettre de la musique” exulte l’un “Et nous allons bien dormir” ajoute un autre en riant. “Demain, nous serons de retour à Tournai. Là aussi nous pouvons rouler mais c’est plus compliqué à cause des voitures et des pavés.” “Moi, je vais quand même rouler davantage” s’exclame un garçon. Il y a visiblement pris goût. Après une bonne douche, ils se rassemblent en pyjama dans le réfectoire. Au menu: des lasagnes. Entre temps, d’autres professeurs de l’école sont arrivés, la directrice, elle,  est déjà là: elle essaie d’accompagner le plus possible le groupe pendant la semaine.

IMG_5560

C’est l’heure du repas et de la boum. Je leur souhaite “Bon voyage” et prends congé impressionné par tant d’énergie. Ce n’est pas une lointaine classe de neige ni  une excursion obligatoire aux grottes de Han. Non, ici, c’est un voyage dans le vrai sens du terme !

Bart Noels

Les courtes phrases manuscrites ci-dessus ont été écrites par les enfants de l’école qui ont participé au rallye. Ils ont lu l’article en néerlandais et ont ensuite fait part de leurs propres impressions de leur périple cycliste.