Le Grand Tour

La Bistrothèque : Sans Rangement Fixe

« Un projet génial ». C’est la réponse que vous donne le team de La Bistrothèque quand vous leur demandez de décrire l’initiative en une seule phrase. Et après une soirée passée à « bistrothéquer », même le participant le plus sceptique ne peut que confirmer. Le mot génial n’est pas surfait.

« Je veux faire vivre notre ville »

Emma Winberg n’habite pas seulement à Tournai, elle aime sa belle ville et souhaite la faire vivre. En 2016, lorsqu’elle a voulu emprunter la voie de l’entreprenariat social après ses études, il lui est vite apparu comme une évidence que l’initiative devait impliquer Tournai. Pendant un an, elle a pris le temps de réfléchir et chercher de l’inspiration auprès d’autres entrepreneurs, pour tester des idées folles, les affiner et les proposer au public. En août 2017, La Bistrothèque devenait une réalité.

Les idées géniales sont souvent les plus simples. La Bistrothèque n’y fait pas exception. Le concept? Réunir des gens qui nourrissent une passion avec des Tournaisiens qui désirent plus qu’une simple soirée à la maison, et ce, dans des lieux particulièrement peu connus du Tournaisis. Ajoutez-y de délicieux plats et boissons, une ambiance informelle où tout est possible, et un trio de femmes passionnées qui se chargent d’une organisation parfaitement huilée, et voilà le projet génial.

21728411_1789986941301207_8910425173629144952_n

Ordre et désordre  

Le soirée bistrothèque que j’ai choisie est entièrement dédiée à « l’ordre et au désordre ». On pourrait penser que ce n’est pas le sujet le plus passionnant qui soit mais Sandrine Marrion, experte en home organising, a le don de susciter une discussion particulièrement animée. Elle conseille ainsi de s’échanger régulièrement les vêtements pour enfants ou de les donner et les participants partagent directement les lieux où c’est effectivement possible dans la région. Tout le monde n’est pas d’accord avec la suggestion d’utiliser tous les jours le beau service au lieu d’avoir chez soi un service ordinaire et un service des grands jours, comme le prouvent les arguments qui fusent à ce sujet. Mais tout le monde s’accorde à nouveau quand, en abordant les différents types de « rangeurs », une femme remarque que son époux appartient indubitablement à la catégorie des éternels « plus tard » …

IMG_4880

SRF – Sans Rangement Fixe

La conférence m’apprend d’ores et déjà que mon bordel spontané qui ne laisse de place à rien d’autre, est une solution efficace du point de vue de la science du rangement. SRF, acronyme de Sans Rangement Fixe. Le programme de La Bistrothèque est tout aussi SRF. Cette soirée tourne autour de l’organisation de vos affaires. Mais vous pouvez tout aussi bien vous rendre à La Bistrothèque pour découvrir votre moi intérieur par le biais d’un carnet créatif, pour apprendre comment vous pouvez vivre zero waste, pour entendre ce que représente l’anarchisme de nos jours ou pour vivre l’aventure de deux régionaux partis tenter une nouvelle vie en Alaska.

À La Bistrothèque, tout qui nourrit une passion a l’opportunité de partager cette passion. Aucun critère de sélection strict. Tout est possible sauf le commercial, car cela trahirait le concept. Heureusement, le Tournaisis compte de nombreuses personnes passionnées: les idées d’ateliers, de projections de film et de conférences continuent encore à affluer chez Emma et ses collègues Bérénice et Florence, même après une année et demie.

IMG_2997

Il y a toujours plus qu’assez de candidats hôtes: des personnes qui prêtent volontiers leur propre lieu spécial à La Bistrothèque. Car le concept est aussi Sans Rangement Fixe: La Bistrothèque ne travaille pas au départ d’un lieu fixe, mais part toujours à la recherche de lieux extraordinaires dans le Tournaisis, qui conviennent parfaitement au sujet de la soirée. Avant la conférence sur le rangement, Emma nous a, par exemple, accueillis dans le bistro Tatie Danielle. Le concept de « Cuisine authentique » est entre-temps devenu un cliché totalement éculé, mais il retrouve ici toute sa fraîcheur. Les participants profitent non seulement de la conférence, mais également de la cuisine, cela devient une évidence lorsque la discussion débridée laisse place à la délicieuse dégustation des plats déposés sur la grande table.

_DSC0224

Un défi oui, mais particulièrement agréable

Emma, Bérénice et Florence peuvent être rassurées. La Bistrothèque a de nouveau proposé une soirée géniale. Il n’est pourtant pas simple de se renouveler chaque mois. Des orateurs passionnés en abondance, idem pour les invités, mais le trio doit cependant chaque fois se charger d’une adéquation et d’une organisation parfaites; le tout en plus d’un travail à temps complet. Elles ne se connaissaient pas non plus auparavant, il a donc fallu tâtonner quelque peu au début. Mais ça marche, on le remarque vite.

Elles veillent aussi à ce que l’ensemble reste agréable: elles se réunissent toutes les deux semaines chez l’une d’entre elles pour un apéro, et préparent le tout consciencieusement. Quand il est malgré tout difficile de tout combiner, elles peuvent compter sur les réactions tout aussi enthousiastes des participants et des orateurs, ainsi que des hôtes. Ce qui leur redonne directement l’énergie de continuer. Le trio se verra d’ailleurs renforcer prochainement, La Bistrothèque pourra ainsi continuer à tourner en vitesse de croisière.

Heureusement pour Tournai, à mon avis, car la mission de faire vivre la ville est plus que réussie, même après une conférence sur le bazar. Vive Sans Rangement Fixe.

Conny Van Gheluwe