Le Grand Tour

Babbelcafé – Café de langue néerlandaise à Lille

Qui sont-ils ces participants qui ont répondu à l’invitation de venir découvrir, apprendre et pratiquer la langue néerlandaise dans une ambiance conviviale chaque jeudi dans le centre de Lille ? Mais aussi quelles peuvent bien être leurs motivations ?

En présence d’un modérateur (un néerlandophone natif, un enseignant de néerlandais) ils discutent sur toute sorte de sujets avec des participants qui deviendront au fil des séances de véritables amis.

IMG_20191031_201418 (2)Gaëtan P.est un roubaisien de 43 ans. Fidèle membre depuis 3 ans, il témoigne : « Je vis à un jet de pierre du territoire flamand et j’apprécie d’y faire du shopping dans des villes comme Gand ou Courtrai. Je trouvais naturel et utile de pouvoir m’exprimer dans la langue usuelle des résidents que je rencontrais lors de mes visites. Pour moi, participer à ce Babbelcafé, c’est aussi un hobby où je peux joindre l’utile à l’agréable. J’apprends et je rencontre des gens sympas avec qui je fraternise. »

IMG_20191031_201416 (2)Gilles G. n’a pas étudié le néerlandais à l’école, mais il l’a toujours entendu parler, même pratiqué à la maison. Son papa est hollandais, natif d’Amsterdam. Il a encore de la famille là-bas. Pas besoin de développer plus sur le lien sentimental qui le rattache à ses racines et qui l’a poussé bien évidemment à rejoindre le groupe. Il ajoute : « Je travaille à l’EDF et je suis appelé régulièrement à rendre service pour rentrer en contact avec des personnes qui parlent néerlandais. Je suis reconnu pour ça. Ma participation régulière au Babbelcafé enrichit mon vocabulaire et m’aide à entretenir mes connaissances de base.»

IMG_20191031_201418Régis S. vit dans un petit village à proximité d’Armentières. Il travaille à la Préfecture de Lille où il assure le suivi de dossiers administratifs en lien notamment avec des sites et établissements classés Seveso. Il est appelé à prendre connaissance de dossiers rédigés en néerlandais et à écrire des lettres et formulaires standardisés en néerlandais. « J’ai rejoint le groupe depuis septembre et je constate déjà plus de facilité à entreprendre des démarches dans la langue de Vondel. »

IMG_20191031_201418 - CopieChristine D. est la secrétaire de l’association. Elle parle aussi anglais et espagnol. « Pour mes loisirs, je me rends volontiers à Courtrai et à Gand, par exemple. Et je préfère communiquer directement avec des autochtones dans leur langue. J’adore ça. »

IMG_20191031_201423 (2)Vincent est, comme Christine, polyglotte. Il parle couramment l’allemand, l’espagnol et l’anglais. « C’est avec beaucoup d’intérêt et de curiosité que je viens au Babbelcafé. J’ai commencé en septembre et je compte bien continuer. Je suis bien ici, c’est agréable. Je fais des connaissances. »

IMG_20191031_201546Bart est hollandais d’origine. Il a poursuivi des études à Paris, où il a rencontré son épouse, française du Nord. « J’ai vécu là un peu l’histoire que le film de cinéma, L’auberge espagnole de Cédric Klapisch, raconte. J’ai baigné dans la culture des premiers échanges Erasmus. Nous nous sommes installés  dans la banlieue lilloise où Je travaille pour la société internationale Vex qui commercialise des services de distribution de carburant pour des sociétés de transport et des employés d’entreprises qui voyagent beaucoup en voiture. » 

Il agit au sein du groupe comme personne « ressource » pour faciliter les communications. Il précise : « Même si je me mets au service des participants pour les aider, je m’y retrouve aussi. Je pratique ma langue avec des gens sympathiques et puis, au sein du groupe, tout le monde est le bienvenu. L’accès aux discussions du groupe pour chacun est laagdrempelig, facilement accessible, même si le niveau de départ est bas. Je me permets d’insister là-dessus ! ».

IMG_20191031_201423Armand H. est maître de conférences – HDR néerlandais langue étrangère appliquée à l’Université de Lille. Il agit comme modérateur du groupe.
Sa méthode : « Une seule règle : le temps de la rencontre (1 heure et demie) on parle uniquement en néerlandais ! Je suis toujours accompagné par mon petit carnet et je donne, lorsque c’est vraiment nécessaire et utile, le mot recherché écrit sur un feuillet. Les conversations sont laissées libres et spontanées. Parfois certains s’isolent à deux ou à trois pour poursuivre une discussion sur un centre d’intérêt commun. Le groupe se splitte aussi pour respecter les niveaux de langue, mais ce n’est pas habituel. »

IMG_20191031_202009Ci-contre, le fils d’Armand arrivé en fin de séance. Il participe aussi régulièrement aux rencontres du groupe. « Et un des participants (?) est également un de mes anciens élèves. Je veille à ce que l’atmosphère et l’ambiance de nos rencontres soient détendues et fraternelles. Ainsi, nous fêtons la Saint-Nicolas ensemble autour d’une bonne table avec échanges de cadeaux.»

Armand est aussi actif dans la Métropole Européenne de Lille au sein de l’Association Les amis du néerlandais qui est à l’initiative de ce projet. « Nous organisons des activités pour faire découvrir et promouvoir la langue néerlandaise dans une ambiance conviviale. 

Outre le Babbelcafé, tenu chaque jeudi scolaire dans le centre de Lille, nous organisons aussi des sorties culturelles. Un blog est disponible via le lien www.amisduneerlandais.org avec des informations et des nouvelles sur la langue néerlandaise dans la région et à l’international. Mais également avec l’email quotidien de L’Instant néerlandais du jour et avec des informations sur les offres d’emploi néerlandophones ou bilingues. »

Serge Gramtine

IMG_20191031_201514

Babbelcafé

  • Les jeudis de 18h30 à 20h00 (en période scolaire) à la Brasserie L’Empire, 19 Place de Béthune, Lille (Métro République – Beaux-Arts, sortie R. de Béthune).
  • Aucune participation financière n’est demandée, la seule règle est de prendre au moins une consommation au sein du café qui nous reçoit.
  • Pour en savoir plus : @lea.nederlands