La Flandre et les Hauts-de-France veulent poursuivre leur coopération, mais doivent apprendre à mieux se connaître

La Flandre et les Hauts-de-France veulent continuer de miser sur les échanges culturels dans les années qui viennent. Pour y parvenir, les acteurs de terrain doivent cependant apprendre à mieux se connaître. Trois projets doivent contribuer dès cette année et l’an prochain à créer un terreau favorable à de nouvelles entreprises de coopération. Le programme Interreg peut également offrir des perspectives à la culture. Voilà ce que nous a appris la discussion It’s a match, organisée le 23 novembre à Courtrai.